2011, Année internationale des forêts

JPEG - 7.3 ko

Dans de nombreuses régions du monde, les forêts restent fortement menacées. Elles sont pourtant un enjeu essentiel pour la préservation de la diversité du vivant et pour la lutte contre les changements climatiques. Sur ce constat, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2011 Année internationale des forêts (AIF) afin de sensibiliser l’opinion mondiale à la nécessité de renforcer la protection et la gestion durable de tous les types de forêts pour le bénéfice des générations actuelles et futures.

2011 sera l’occasion pour la France, pays à forte tradition forestière, un des rares pays européens où la surface des forêts ait fortement progressé au cours des dernières décennies, de marquer son engagement particulier :

- au plan diplomatique, la France, qui partagera avec le Brésil, la présidence du partenariat international sur la lutte contre la déforestation (REDD+), souhaite donner une impulsion à cette initiative, avec le lancement de plusieurs projets. La 6ème Conférence ministérielle sur la protection des forêts en Europe aura lieu à Oslo du 14 au 16 juin et s’inscrit dans la continuité d’un processus établi sur initiative franco-finlandaise il y a 20 ans. Nous agirons pour qu’elle soit l’occasion d’engager de nouvelles négociations en vue d’une Convention paneuropéenne des forêts. Il s’agirait du premier instrument juridique abordant de manière transversale les enjeux liés à la protection de ce milieu naturel.

En France, de nombreuses activités jalonneront cette AIF, dont les plus marquantes dans leur dimension internationale seront :

- les journées de débat sur le thème "Payer pour les forêts tropicales ?" organisées par le CIRAD lors du Salon international de l’agriculture (21-22 février),

- la deuxième semaine forestière méditerranéenne en Avignon (5-8 avril),

- le colloque régional caribéen sur le thème "forêts et foresterie : mutations et décloisonnements" en Martinique (7-8 juillet),

Le ministère des Affaires étrangères et européennes anime depuis plusieurs années un groupe de travail sur les forêts tropicales, qui associe très largement la société civile, la recherche et les administrations. Nous prévoyons, en partenariat notamment avec le ministère en charge de la forêt, d’organiser, au dernier trimestre 2011, un séminaire international sur la gestion durable des forêts tropicales, occasion de mettre en valeur plus de vingt ans de diplomatie forestière française et d’actualiser le livre blanc sur les forêts tropicales humides, document de référence de l’action de la France dans ce domaine.

Les avancées obtenues à Cancun, en particulier la prise en compte des forêts dans les discussions internationales relatives au climat rendent d’autant plus nécessaire les efforts à consentir pour poursuivre la lutte contre la déforestation. Cette année internationale dédiée aux forêts doit permettre de réaffirmer avec force que la lutte contre la déforestation et contre le réchauffement climatique est l’une priorités de l’action extérieure de la France. Tout au long de l’année 2011, l’ensemble des réseaux diplomatique et culturel français à l’étranger sera mobilisé.

Dernière modification : 09/07/2015

Haut de page