"Carrefour des Caraïbes" : Conférence sur les Confluences Caraïbéenes - 21-22 février / UC Santa Barbara

PNG
“Train d’okapis facile aux pleurs la rivière aux doigts charnus fouille dans le cheveu des pierres mille lunes miroirs tournants mille morsures de diamants mille langues sans oraison fièvre entrelacs d’archet caché à la remorque des mains de pierre chatouillant l’ombre des songes plongés aux simulacres de la mer.”
 
“Train of okapis incline to tears the fleshy fingered river is digging into the hair of stones thousand moons mirrors rounding about thousand diamond bites thousand tongues with no orison fever interlacings of bow hidden tagged along hands of stone tickling the shadow of dreams plunged into the enactments of the sea.”

Aimé Césaire (1913-2008)
Trduction : Gilles de Sèze


))"Caribbean Crossroads" : Une Conférence presentée par le Centre Interdisciplinaire des Sciences Humaines de UC((

Cette conférence explore les interactions et les points de contact entre les différentes zones culturelles et linguistiques qui composent la région des Caraïbes, présentant un environnement moins insulaire et plus archipelique des cultures Caraïbéenes.

La multi-culturalité des Caraïbes contemporaines sont le fruit d’un mélange complexe d’influences des quatre coins du monde.
Des siècles avant que le terme globalisation ait même été inventé, la région occupait déja un point stratégique au niveau des échanges internationaux, de la communication et du travail.
Plus récemment, les théories d’hybridation interculturelle et de créolization ont été centraux lors des discussions concernant l’identité culturelle de la région. Mais qu’en est-il des échanges culturels au sein de la région ?
En dépit des appels répétés pour « dresser une carte littéraire de la region des Caraïbes » (A. James Arnold), on ne peut que constater que les disciples littéraires ont été beaucoup moins engagés que les musicologues à tracer l’échange culturel intra-Caraïbes.

JPEG

Ceci est dû en partie aux frontières linguistiques existant entre les îles elles-mêmes, frontières leguées par l’histoire du colonialisme. Un fait qui souligne d’autant plus l’importance de méthodes de comparaison et l’emploi de techniques multiples aidant a fédérer et à redonner une véritable place a la littérature Caraïbéenne dans le monde.

Afin d’assister à cette Conférence, visitez le site : http://www.ihc.ucsb.edu/caribbean-crossroads/

Dernière modification : 10/02/2012

Haut de page