Galileo : signature de l’accord relatif à l’accueil du centre de surveillance de la sécurité (CSSG)

JPEG

M. Thierry REPENTIN, Ministre délégué chargé des Affaires européennes, M. Antonio TAJANI, Vice-président de la Commission européenne, chargé des Entreprises et de l’industrie, M. Carlo des DORIDES, Directeur exécutif de l’Agence européenne du système global de navigation par satellite ont signé hier soir, au Quai d’Orsay, l’Accord relatif à l’hébergement et au fonctionnement du centre de surveillance de la sécurité Galileo (CSSG) en présence de M. Jean-Yves LE GALL, Président du Centre National d’Etudes Spatiales.

Cet accord prévoit une implantation au Camp des Loges, à Saint-Germain en Laye, tandis que le site de réserve se situe au Royaume-Uni.

Les négociations sont engagées depuis novembre 2011, et le CSSG doit être opérationnel en septembre 2013.

Le CSSG sera un élément essentiel du déploiement de Galileo, système européen de navigation par satellite, lancé par l’Union européenne et l’Agence spatiale européenne. Celui-ci repose sur une constellation de trente satellites et des stations terrestres permettant de fournir à des usagers de nombreux secteurs des informations concernant leur positionnement. Il sera doté de 6,3 milliards d’euros dans le cadre de la programmation budgétaire 2014-2020.

La signature de cet accord est la concrétisation d’efforts partagés de la Commission européenne, de l’Agence européenne chargée de Galileo, du CNES et des autorités françaises et britanniques. Elle ouvre des perspectives de croissance par le développement du potentiel industriel européen, grâce à un site d’excellence au service de la sécurité de Galileo.

Comme l’a rappelé le Ministre délégué, « la France est très heureuse d’accueillir ce centre de sécurité, pour un projet de grande envergure auquel nous sommes très attachés, et qui est un symbole de l’Europe de la croissance et de l’innovation que nous voulons construire ».

Dernière modification : 21/06/2013

Haut de page