Conclusion de la Conférence de Varsovie sur le climat (COP19)

JPEG

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Philippe Martin, ministre de l’Ecologie du Développement durable et de l’Energie, et Pascal Canfin, ministre délégué chargé du Développement, saluent la conclusion de la Conférence de Varsovie où la France a été désignée Présidente de la Conférence Climat de 2015.

La Conférence de Varsovie permet de franchir une étape indispensable pour parvenir à un accord universel sur le climat à Paris en 2015 et ce, grâce à l’opiniâtreté de l’Union européenne. Tous les Etats devront communiquer leurs contributions en matière de réduction de gaz à effet de serre avant la Conférence de Paris afin qu’elles soient évaluées au premier semestre 2015.

Cette conférence a aussi permis de progresser dans le soutien aux pays les plus vulnérables avec un accord sur le financement de la lutte contre le changement climatique. De plus, un accord a été adopté sur des arrangements institutionnels portants sur les pertes et dommages subis par les pays en développement à cause du réchauffement climatique.

2014 doit être l’année de l’ambition pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique qui prend déjà trop de vies humaines. Il est indispensable que les pays prennent des engagements afin de limiter la hausse des températures en dessous de 2°C. Les contacts menés sur place nous ont confirmé que la plupart de nos partenaires sont prêts à s’engager. La France est mobilisée et ne ménagera aucun effort pour le succès de Paris Climat 2015.

Voir le communiqué de Presse - bilan

Dernière modification : 26/11/2013

Haut de page