10.2. Adopter en France

Les candidats peuvent faire une demande d’adoption en France d’un pupille de l’Etat, d’un enfant judiciairement abandonné ou dont les parents ou le conseil de famille ont consenti à l’adoption. C’est l’ASE qui autorise ces adoptions, mais les possibilités sont limitées, avec environ un millier d’adoptions par an.

Retour en arrière

Dernière modification : 09/07/2015

Haut de page