Tuerie d’Orlando [en]

Déclaration de Jane Hartley, ambassadeur des États-Unis, à cette occasion (13 juin 2016).

JPEG

En présence de Mme Jane Hartley, ambassadeur des Etats-Unis en France et du Premier ministre, M. Manuel Valls, le président de la République, M. François Hollande, signe le registre de condoléances à l’ambassade américaine à Paris, le 13 juin 2016.

Cet après-midi, j’ai eu l’honneur de recevoir la visite du Président François Hollande et du Premier Ministre Manuel Valls à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en France. Le Président de la République française a signé le registre de condoléances en mémoire des victimes de l’attaque tragique survenue hier à Orlando en Floride. Leur présence afin d’exprimer leur sympathie à titre personnel et la solidarité de la nation française avec les Etats-Unis nous a tous à nouveau profondément touchés, comme cela avait été le cas le 11 septembre 2001 et en beaucoup d’autres occasions dans l’histoire de la relation franco-américaine.

J’aimerais saisir cette opportunité pour remercier tous nos amis et nos alliés en France qui nous ont fait parvenir des messages de condoléances. Nous sommes extrêmement reconnaissants au peuple et au gouvernement français pour leur soutien et pour l’amitié indéfectible qui unit la France et les Etats-Unis. De même que les Etats-Unis se sont tenus aux côtés de la France lors des attaques terroristes de l’an dernier, nous sommes très sensibles aux marques de soutien exprimées par la France envers les Etats-Unis dans ces heures sombres.

Comme l’a déclaré hier le Président Obama : "Face à la haine et à la violence, nous nous aimerons les uns les autres. Nous ne cèderons pas à la peur, nous ne nous retournerons pas les uns contre les autres. Au contraire, nous resterons unis, en tant qu’Américains, pour protéger notre peuple, défendre notre nation, et agir contre ceux qui nous menacent." Il a également déclaré : "C’est un jour particulièrement déchirant pour nos ami(e)s—et nos concitoyen(ne)s—lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et trans. Le tireur a ciblé un club dans lequel les gens se réunissent avec leurs ami(e)s, pour danser, chanter et vivre. Le lieu de l’attaque est plus qu’un night-club, c’est un lieu de solidarité et d’empowerment où les gens se réunissent pour mener des actions de sensibilisation, pour s’exprimer et pour faire valoir leurs droits civiques."

La France s’est montrée résiliente et inébranlable après les attaques de l’année 2015, et les Etats-Unis se montreront résilients à leur tour. Nos deux nations savent qu’elles peuvent compter l’une sur l’autre pour travailler étroitement ensemble dans un effort commun pour lutter contre le terrorisme et pour promouvoir la tolérance et la paix dans le monde entier.

DÉCLARATION DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

Publié le 12 Juin 2016

Le président de la République condamne avec horreur la tuerie qui a fait plus de 20 morts et une quarantaine de blessés en Floride cette nuit.

Il exprime le plein soutien de la France et des Français aux autorités et au peuple américain dans cette épreuve.

DÉCLARATION DU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVEOPPEMENT INTERNATIONAL, JEAN-MARC AYRAULT

Publié le 12 Juin 2016

C’est avec une vive émotion que j’ai pris connaissance de la fusillade qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche à Orlando et qui a provoqué un terrible bilan.

Mes pensées vont d’abord aux familles des victimes, auxquelles je présente mes condoléances, ainsi qu’aux nombreux blessés, auxquels je souhaite un prompt rétablissement.

J’exprime toute ma solidarité au peuple américain et à ses autorités dans cette épouvantable épreuve. Face à un tel événement, la France se tient aux côtés des États-Unis.

Dernière modification : 27/06/2016

Haut de page