Retour sur l’AFI Fest 2016

Du 10 au 17 novembre s’est tenu l’AFI Fest 2016, festival de cinéma international organisé par l’American Film Institute.

Le plus ancien et plus important festival de cinéma indépendant à Los Angeles a lieu chaque année dans des lieux emblématiques d’Hollywood, tels le Chinese Theater et l’Egyptian Theater. Le festival met l’accent sur un cinéma indépendant et de qualité, et représente ainsi une étape majeure dans la saison des Oscars. Il est par ailleurs le seul festival américain gratuit, attirant une population particulièrement jeune et diversifiée. Cette année, le festival a choisi de mettre l’accent sur de nouveaux formats cinématographiques, incluant des innovations telles que la réalité virtuelle ou la projection à 360°.

25 (co)productions françaises

Après le triomphe de Mustang , révélé par l’AFI Fest en 2015 et nominé dans la catégorie meilleur film en langue étrangère aux Academy Awards, le festival a une fois encore fait la part belle au cinéma français. La sélection 2016 comporte pas moins de 25 (co)productions françaises, dont Elle (Paul Verhoeven) qui représentera la France aux Oscars . Parmi les autres films français ayant rencontré un grand succès lors du festival, figurent Divines (Houda Benyamina), Malgré la nuit (Philippe Grandrieux), L’Avenir (Mia Hansen-Løve), ou encore la co-production franco-canadienne Juste la Fin du Monde (Xavier Dolan).

JPEG

Un hommage à Isabelle Huppert

L’AFI Fest a en outre rendu hommage à Isabelle Huppert, à l’honneur dans deux films de la sélection - Elle et L’Avenir. A travers une soirée de gala et une discussion, le festival a célébré l’ensemble de la carrière de l’actrice. Soutenue par Unifrance, la venue d’Isabelle Huppert à Los Angeles, et sa présence auprès de la presse américaine lui a permis d’entamer une campagne vers l’Oscar de la Meilleure Actrice.

Le palmarès

Le palmarès de l’AFI Fest a mis à l’honneur Divines, qui remporte trois prix (deux prix du public pour la réalisatrice et un prix pour la performance de l’actrice Oulaya Amamra). L’AFI Fest a également décerné un prix à Au loin Baltimore, réalisé par Lola Quivoron et interprété par le jeune Owen Kanga

JPEG

Le bureau des Industries Culturelle et Créatives de Los Angeles a étroitement collaboré avec l’AFI fest et Unifrance afin de recevoir et d’honorer la délégation d’artistes français présente à Los Angeles pour le festival. Outre Isabelle Huppert, un grand nombre de réalisateurs et d’acteurs français et francophones, dont Bertrand Bonnello, Houda Benyamina, Gaspard Ulliel, Philippe Grandrieux et Raoul Peck ont assisté à l’AFI Fest 2016 grâce à Unifrance. Par ailleurs l’ensemble de réalisateurs de l’AFI Fest ont été mis à l’honneur à l’occasion d’une réception à la résidence de France à Los Angeles.

Alors que le festival touche à sa fin, il est certain que le cinéma français y a, une année encore, été célébré. Espérons qu’il en sera de même aux Oscars !

Dernière modification : 18/11/2016

Haut de page