Emploi

Il est strictement interdit de travailler en Californie, et plus généralement aux Etats-Unis, sans en avoir obtenu au préalable l’autorisation.
Il faut savoir que les autorisations de travail sont difficiles à obtenir.
Pour cela il est nécessaire de trouver un employeur prêt à effectuer les démarches auprès de l’immigration.

Même pour un séjour inférieur à trois mois, il est obligatoire de faire une demande de visa correspondant à son statut : stagiaire, employé spécialisé, cadre expatrié, entrepreneur. Il existe un très grand nombre de types de visa. Vous trouverez des informations précises à ce sujet auprès l’Ambassade américaine à Paris (le seul qui soit à même de délivrer des visas) qui vous permettront de déterminer le visa qui correspond le mieux à votre projet :
france.usembassy.gov

Les Français qui entrent aux Etats-Unis en tant que touristes bénéficient du programme « visa waiver pilot » et sont donc exemptés de visa pour un séjour ne dépassant pas 90 jours. Ce visa correspond au visa dit « touriste ». Cependant ce statut n’est pas modifiable, c’est-à-dire qu’il faudra retourner en France pour faire toute demande d’autre visa.

La situation du conjoint quant à l’accès à l’emploi

Les conjoints ont la possibilité d’obtenir un visa de dépendant (par exemple pour un visa J-1 le conjoint obtiendra un visa J-2 ; pour un visa H1-B le conjoint obtiendra un visa H-4 etc.) qui ne donne pas la possibilité de travailler. Soulignons cependant que dans certains cas le
USCIS (United States Citizenship and Immigration Services) peut délivrer une autorisation de travail. Pour cela, renseignez-vous auprès du bureau le plus proche au(800) 375-5283 ou en visitant leur site internet :
www.uscis.gov

Les démarches à effectuer pour trouver un emploi

Tout d’abord, il est fondamental de vous renseigner sur le type de visa qui correspond à votre projet car les employeurs, même désireux d’embaucher un Français, sont souvent mal à l’aise devant les longues et coûteuses procédures d’immigration. Les démarches de recherche
d’emploi sont assez similaires à celles que l’on connaît en France. A cela près que les CV (« Resumes ») circulent plus volontiers par courriel et ne possèdent pas d’indications concernant le sexe, l’âge, la race, la religion ou la nationalité ; évitez également de mettre une photo sur votre « resume ». De plus, il est conseillé de titrer son CV (par exemple : “administrative assistant”) et d’expliquer son “objectif” en quelques lignes.

Des organismes associatifs peuvent vous aider dans votre recherche d’emploi :

CAREER CENTER CALIFORNIA STATE UNIVERSITY
18111 Nordhoff Street, Northbridge CA 91330
Tél : (818) 677-2878

CAREER ENCORES
3700 Wilshire Blvd, suite 200, Los Angeles CA 90010.
Tél : (213) 427-6600

Ou encore quelques compagnies privées :

USA PLACEMENT
3470 Wilshire Blvd, suite 885, Los Angeles, CA 90010.
Tél : (213) 388-0232. Fax : (213) 388-1514.
info@usaplacement.com
www.usaplacement.com

INTERNATIONAL TRAINEE NETWORK
4743 Beverly Blvd, #6, Los Angeles CA 90004
Tél : (323) 871-2011 - Fax : (323) 871-2014.
www.internationaltrainee.com

DRAKE
55 East Huntington Drive, Arcadia CA 91006
Tél : (626) 445-8900. Fax : (626) 445-0137
sbrophy1@aol.com
www.drakeintl.com

Vous pouvez aussi consulter les annonces parues dans L.A. Weekly et le Working World (journaux gratuits que vous trouverez dans la rue ou dans les magasins) ainsi que le Los Angeles Times.

Les salaires versés

Il existe un salaire horaire minimum qui est actuellement en Californie de $6.75 de l’heure. De manière générale, les salaires sont supérieurs à ceux qui ont cours en France mais les disparités sont aussi plus importantes. Par exemple une secrétaire peut gagner entre $8 et $10 de l’heure (soit entre $16 000 et $20 000 annuels) alors qu’un jeune diplômé titulaire d’un MBA à UCLA peut gagner entre $60 000 et $100 000 par an.
Le système est cogéré par l’Etat fédéral et les Etats fédérés. Il n’y a pas d’intervention des partenaires sociaux. L’Etat fédéral définit le cadre et exerce la tutelle générale du système, mais ce sont les Etats fédérés qui établissentet administrent leurs propres programmes.
En pratique, ce sont les “employment security agencies” des Etats qui sont responsables du versement des indemnités.

La recherche directe depuis la France

CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-AMÉRICAINE
104 rue Miromesnil – 75008 Paris
Tél : (33) 1 53 89 11 00 – Fax : (33) 1 53 89 11 09
www.faccparisfrance.com

Où vous pouvez obtenir la liste des entreprises et filiales américaines implantées en France.

CENTRE FRANÇAIS DU COMMERCE EXTÉRIEUR (CFCE)
10 Ave d’Iéna – 75783 Paris Cedex 16
Tél : (33) 1 40 73 30 00 – Fax : (33) 1 40 73 39 79
www.cfce.fr
Où vous pouvez obtenir la liste des entreprises françaises implantées aux Etats-Unis ainsi que des notes sectorielles sur l’économie aux Etats-Unis.

DÉLÉGATION À L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET À L’ACTION RÉGIONALE (DATAR)
1 avenue Charles Floquet – 75343 Paris Cedex 07
Tél : (33) 1 40 65 12 34 – Fax : (33) 1 43 06 99 01
www.datar.gouv.fr

Volontariat international (VI)

Dernière modification : 17/12/2015

Haut de page